Seydina sort son nouveau clip “Dama la koy dé” en plein confinement

Une chanson d’amour
 
Après la sortie de son clip sur l’humilité “Suuf” en 2020, le chanteur sénégalais Seydina continue d’enchaîner les projets dont son nouveau single ” Dama la koy dé “, un titre portant sur l’amour qu’il nous présentera dès ce 1er décembre sur sa chaîne Youtube.
 
Les chansons de cet artiste-chanteur-compositeur de World music d’origine sénégalaise retranscrivent un univers où s’entremêlent la paix, le partage, la famille et l’amour. Ancien enfant de la rue (talibé), très jeune retraité de la maçonnerie, artiste dans l’âme depuis son plus jeune âge même si sa famille non issue d’une lignée de griots ne souhaitait pas qu’il chante et homme déterminé ne cessant de traverser plusieurs épreuves pour vivre sa passion qu’est la chanson, le cumul de ses plusieurs années d’expériences scénique et de vie est la source où il pige pour donner à son public de l’espoir sur chaque scène.

Après “Bay sa war“, un album posant les bases de sa musique, de son verbe et de sa voix, Seydina poursuit son chemin en livrant des textes puissants qui nous rappellent les valeurs à avoir pour le vivre-ensemble.

Qui est Seydina ?  

Seydina Ndiaye dont le patronyme est souvent omis est un artiste sénégalais qui se fait une place dans ce qu’on qualifie de musiques du Monde.

Né le 1er janvier 1974 dans la ville historique de Thiaroye, au Sénégal, il est un auteur-compositeur-interprète vivant au Canada depuis 2014. Très engagé au sein des communautés culturelles, Seydina, l’ancien talibé devenu d’abord maçon est aujourd’hui un artiste à la voix d’or, cristalline et envoûtante.

Ses compositions, peaufinées avec le talentueux guitariste Assane Seck, abordent des thèmes comme la paix, le partage, la famille et l’amour et ont pour objectif ultime d’éveiller les consciences et d’éduquer.

Versatile, il multiplie les collaborations avec plusieurs grands artistes tels qu’AfrotroniX (Oyo, Zaala), Emrical (Ifree ka) et les participations à divers événements au Canada comme le Festival International de Jazz de Montréal ou le Festival International Nuits d’Afrique.  

Riche de son parcours musical avec une voix qui s’adapte à des formes de musique variées dont le mbalakh, le rap, le jazz, le folk ou encore l’afro-électro, il a lancé, en 2010, son premier opus Bay Sa War. S’ensuivent Alal et Thiow li, deux singles avec Jolili, le label de Youssou Ndour connu aujourd’hui sous le nom de Prince Arts. Riche de son parcours musical, il sort deux autres singles au Canada : Yaw dong et Suuf respectivement en 2019 et en 2020.

Laisser un commentaire